Le chat : Fiches pédagogiques

1

Tu as très envie d’adopter un chat, mais tes parents et toi partez quelques fois tout le week-end rendre visite à tes grands-parents…

Avant d’adopter un chat, on doit se demander si on peut répondre à ses besoins. On doit réfléchir aux vacances et à nos absences. Si quelqu’un peut s’en occuper, le nourrir, lui permettre de sortir, et le faire rentrer le soir, on peut envisager de l’adopter. C’est un peu plus délicat si le chat reste enfermé. Le chat est un animal plutôt solitaire, attaché à son lieu de vie. Le laisser seul deux jours, cela n’est pas grave, tant qu’il a de la nourriture, sa litière et de quoi s’occuper.

Mais attention à ne pas le faire trop souvent… Il risque de s’ennuyer. Le chat aime beaucoup ses petites habitudes ! Par exemple, quand tu n’es pas là, il ne peut pas jouer avec toi pendant que tu prends ton petit déjeuner le matin, comme il a l’habitude de le faire… Dans certains cas, on peut envisager de l’emmener, si c’est toujours au même endroit. Cela dépend évidemment de la personnalité du chat.

Les premières fois, il risque d’être très stressé. En effet, un chat est généralement plus stressé dans un endroit inconnu avec ses maîtres que tout seul chez lui ! Il est très attaché à son territoire. Le laisser dehors pendant plusieurs jours, sans possibilité de rentrer le soir, c’est le laisser sans nourriture (s’il n’a pas l’habitude de chasser), dans le froid et sans protection; Il pourrait aussi choisir d’aller vivre dans une autre famille !

2

Tu ne sais pas quoi offrir à ta sœur pour son anniversaire… Tu crois qu’un chat lui ferait très plaisir !

Un chat n’est pas un objet ! C’est un être vivant qu’on accueille pour plusieurs années dans sa famille. Cela demande de la réflexion et surtout pas de la précipitation pour un cadeau d’anniversaire !

Pourrons-nous répondre à ses besoins ? Surtout si nous avons déjà plusieurs animaux à la maison ! Ils ont aussi des besoins. Attention, le chat ne va pas forcément apprécier partager l’espace avec autant de monde, surtout s’il est enfermé ! Cela peut au contraire beaucoup le perturber.

Si tu veux adopter un chat, n’hésite pas à aller faire un tour dans un refuge : beaucoup de chats errants et abandonnés s’y trouvent.

3

Les rues sont très fréquentées et donc très dangereuses pour ton chat. Ta famille et toi décidez de le garder à l’intérieur.

Tant qu’il n’est pas enfermé dans une petite pièce, le chat peut se sentir bien dans un appartement, à condition de ne pas le laisser tout le temps seul !

Un chat a besoin de faire dans un appartement ce qu’il pourrait faire dans la nature : tu peux donc installer un arbre à chat pour qu’il puisse grimper, prendre de la hauteur (quand il veut se mettre à l’abri, observer ou être tranquille) et lui offrir des petits jeux pour s’occuper : des fausses souris par exemple !

Un grand appartement sans rien à poursuivre ? Une maison pleine de bibelots qui l’empêchent de se faufiler ? C’est l’horreur pour lui ! Tu peux aussi jouer un peu avec lui. Il va adorer poursuivre une petite balle : ce sera sa proie ! Sois aussi attentif quand vous décidez de changer la déco. Pour lui, c’est une perte de ses repères ! Car partout, il laisse des petites traces de sa présence, en se frottant à des objets par exemple.

4

Voilà, ton chat est parmi vous depuis quelques jours ! Tu as envie de lui montrer combien tu tiens à lui !

Un chat a besoin de manger, boire, se reposer, mais aussi de pratiquer des activités instinctives, comme il pourrait en faire dans la nature, c’est-à-dire chasser, poursuivre et grimper. C’est pourquoi jouer avec lui va beaucoup lui plaire. Le chat a besoin de contacts avec sa famille, et donc les caresses lui feront plaisir !

Mais comme c’est aussi un animal très indépendant, il faut le laisser venir à toi. Il viendra te chercher s’il a envie de jouer ! Souvent, il vient près de toi non pas pour avoir des caresses, mais pour être bien au chaud. Il risque d’ailleurs de te griffer si tu insistes ! Le chat n’a pas le même rythme que nous puisqu’il dort pendant la journée. Enfin, lorsqu’on adopte un chat, on doit se demander ce qui le rend heureux. Grimper, chasser… le rendent heureux.

Son anniversaire n’a pas d’importance pour lui. Et peut-être préférera-t-il une boîte en carton à son beau panier rose !
Il ne faut pas prendre un chat pour un humain : il ne fonctionne pas comme nous !
Observe-le ! Tu verras ce qui lui fait plaisir.

5

Tes parents te confient une lourde tâche : apprendre au chat à faire ses besoins dans la litière !

Le chat doit trouver que la litière est l’endroit idéal pour faire ses besoins. Pour cela, tu peux éventuellement le laisser dans une petite pièce avec la litière, sans plantes, où il ne peut ni gratter ni creuser. Il est très probable qu’il utilisera la litière.

Laisse-le toujours tranquille lorsqu’il fait ses besoins.
Pour éduquer un chat, on va surtout utiliser les récompenses et très peu les punitions ! Pourquoi le gronder alors qu’il ne sait pas encore ce qu’on attend de lui ? Cela ne sert à rien ! Tu risques d’avoir beaucoup de dégâts avant qu’il n’utilise la litière, car le chat ne comprend pas notre langage de toute façon.

Par contre, si tu lui dis toujours le même mot lorsque lui ou toi faites une action, il associera le mot à l’action. Par exemple, « patte » quand il donne la patte, ou « manger » quand tu ouvres l’armoire pour lui servir son repas.

6

Le chat ne mange pas depuis plus d’un jour… Il ne semble pas avoir l’appétit…

Un chat mange au moins une dizaine de fois par jour. Il mange de petites quantités à la fois, comme il le ferait dans la nature s’il chassait. L’idéal est de lui proposer une nourriture variée, et en self-service.

Vérifie bien qu’un autre chat ou un chien ne l’empêche pas d’aller près de sa gamelle.

Certains aliments comme le chocolat ou le lait sont nocifs pour le chat. Ne lui en donne surtout pas ! S’il ne mange pas, il faut aller chez le vétérinaire !

7

En rentrant du restaurant, tu découvres que le chat a fait ses besoins à côté de sa litière. Que fais-tu ?

Lorsqu’un chat fait ses besoins en dehors de sa litière, ce n’est pas pour nous ennuyer !
Peut-être que sa litière n’est pas propre. Il faut retirer les crottes tous les jours, et nettoyer le bac et remplacer la litière régulièrement.

Elle est peut-être située dans un endroit effrayant pour lui ou alors le bac est trop petit. Si le problème persiste, il faut en parler au vétérinaire. Le gronder, nous l’avons vu, ne sert à rien !

Si on veut le punir, il faut le prendre en flagrant délit, sinon il ne comprendra pas. Une petite tape sur le museau avec son doigt ou un petit jet d’eau avec un spray feront l’affaire ! Le frapper, c’est le maltraiter ! Il va vivre dans la peur et cherchera de moins en moins le contact avec toi.

8

Tu as entendu à la télévision qu’il est obligatoire en Wallonie de stériliser les chats, c’est-à-dire les empêcher d’avoir des petits…

C’est avant tout demandé par la loi ! Normalement, lorsque tu adoptes un chat, il doit déjà être stérilisé. Mais est-ce une bonne solution ? Adopter un animal, c’est s’engager à répondre à ses besoins, et donc à prévoir des dépenses pour sa santé, comme le faire stériliser. Il y a trop de chats qui sont abandonnés dans les refuges, et donc, par manque de place, les bénévoles des refuges sont obligés de les euthanasier, c’est-à-dire mettre fin à leur vie !

Beaucoup de chats errants (dans les rues, sans maîtres) souffrent de faim, de froid et de manque de soin. Il n’y a pas assez de maîtres pour adopter tous ces chats. Sans oublier que si ces chats ne sont pas stérilisés, ils vont aussi faire des petits. Si ton chat a des petits, à qui vas-tu les confier ?

Par exemple, la SRPA de Liège stérilise les chats errants qui ont été signalés par des voisins, leur met une puce pour les identifier, et ensuite les replace dans leur milieu naturel. Cela permet de faire de la place au refuge à d’autres chats. En effet, les chats errants ont beaucoup de difficultés à s’adapter au refuge, et les replacer dans des familles est souvent plus compliqué.

9

Une personne très âgée de ton voisinage vient de décéder. Personne dans sa famille ne peut malheureusement accueillir son chat.

La solution la plus sûre pour le chat est le refuge, qui pourra l’héberger et le nourrir jusqu’à ce qu’il trouve un nouveau maître. Attention, comme nous l’avons vu, les refuges accueillent trop de chats abandonnés et doivent les euthanasier. Renseigne-toi bien avant de le laisser là-bas !
Tu peux alors le recueillir le temps de lui trouver une chouette famille qui va bien s’en occuper.

Mettre une photo de lui sur des sites de seconde main, c’est prendre le risque de le confier à n’importe qui. Un chat, ce n’est pas un vélo ou une télévision ! Tes parents et toi pouvez mettre une annonce sur un site internet spécialisé, mais utiliser Facebook est interdit.

L’abandonner dans la rue est irresponsable et illégal. Il peut être agressif pour les enfants (en état de stress, il va être méfiant) et il est lui-même en danger ! (faim, froid, voitures…)

Depuis le mois de janvier 2016, l’identification des chats est obligatoire en Wallonie. Si tu trouves un chat blessé dans la rue par exemple, tu peux le conduire à la SRPA ou chez le vétérinaire pour retrouver son maître et le soigner. Beaucoup de chats sont renversés par des voitures et agonisent sur la route… Évitons de les laisser souffrir !

10

Ta famille et toi avez décidé de déménager. Malheureusement, le propriétaire de la maison que vous avez choisie ne souhaite pas de chat…

Un animal n’est pas un objet. C’est un être vivant qu’on accueille dans sa famille. C’est un membre de la famille. On ne s’en débarrasse pas pour les vacances, parce qu’on déménage ou parce qu’on divorce, sauf dans le cas où on ne répond plus à ses besoins.

Alors, il vaut mieux l’amener dans un refuge agréé par les autorités, si celui-ci a de la place pour l’accueillir, ou prendre le temps de trouver une personne de confiance qui voudra bien l’adopter et le rendre heureux.

Enfin, comme nous l’avons vu, le chat est très stressé lorsqu’il change de territoire. Donc, lorsque tu adoptes un chat ou lorsque tu déménages, laisse-lui le temps de s’habituer à la maison. Laisse-le d’abord quelques jours dans une pièce, puis progressivement, tu lui fais découvrir le reste de la maison ! Tu peux aussi le détendre en lui offrant des jeux !