1

Le refuge près de chez toi a accueilli plusieurs hamsters abandonnés. Tu vas faire un petit tour au refuge et tu décides d’en adopter un !

Pour commencer, tu dois être accompagné d’un de tes parents pour adopter ou acheter un animal !
Les hamsters qui sont recueillis dans les refuges sont soignés si nécessaires, et sont vaccinés. Ils sont en bonne santé, mais parfois un peu plus âgés. C’est une belle initiative de vouloir adopter un animal dans un refuge et de lui offrir une 2e chance d’être heureux. Et par la même occasion de faire de la place au refuge. Malheureusement, un grand nombre de hamsters sont achetés à des enfants comme cadeau de Noël par exemple, et puis sont abandonnés après quelques mois car on ne veut plus s’en occuper… Il n’y a alors plus de place dans les refuges pour accueillir tous ces nouveaux animaux… Un hamster est un être vivant qu’on accueille dans sa famille pour deux à trois ans, c’est-à-dire l’espérance de vie d’un hamster. Il est donc important de bien réfléchir avant d’adopter et de vérifier qu’on pourra bien répondre à ses besoins.
Nous avons tous tendance à acheter ou adopter celui qu’on trouve trop mignon ! Au contraire, il faut plutôt se questionner sur le caractère de l’animal en fonction de l’espèce à laquelle il appartient. Il y a cinq grandes espèces de hamsters, qu’on peut reconnaître notamment à la couleur et au type de poils : le hamster syrien ou doré, le hamster nain de Djoungarie, le hamster nain de Campbell, le hamster nain de Roborowsky et le hamster nain de Chine. Le hamster le plus connu et le plus souvent adopté est le hamster doré, originaire de Syrie. On dit que c’est généralement le plus calme, et celui que l’on pourra plus facilement toucher. Le hamster nain de Roborowsky est quant à lui beaucoup plus nerveux ! L’espèce donne des indications sur le comportement de l’animal, mais comme chacun d’entre nous, chaque hamster a sa personnalité et son caractère :-)

2

Et si tu adoptais un deuxième hamster ? Ton hamster aura ainsi un copain !

Le hamster est un animal solitaire, cela veut dire qu’il vit seul. Il côtoie d’autres hamsters seulement pour se reproduire, et donc faire des petits. Le reste du temps, il apprécie la solitude. Nous avons tendance à penser que ce qui est bon pour nous l’est aussi pour l’animal. Nous risquons alors de faire bien des dégâts ! En effet, dans la nature, deux hamsters vont s’affronter, et le plus fort va chasser l’autre de son territoire. Il devra aller s’installer ailleurs. Dans une cage, cela n’est pas possible ! Et donc, il risque d’y avoir des blessures graves, allant jusqu’à la mort d’un des deux hamsters ! Si cela arrive, appelle un adulte qui les séparera, de préférence avec des gants pour ne pas être mordu.

Lorsque tu achètes des hamsters, tu n’es pas toujours bien informé sur le sexe de l’animal. En plus du risque de blessure, il pourrait y avoir d’autres invités dans la cage d’ici quelques semaines ! Que feras-tu de ces bébés hamster ? Ce ne sera pas facile de trouver à chacun une famille qui s’en occupera bien. Et les refuges sont déjà surpeuplés…

Ce n’est pas non plus une bonne idée de présenter ton hamster à un autre animal de compagnie. Tu sais que, par exemple, le hamster est une proie pour le furet ? Il pourrait l’être aussi pour ton chien ou ton chat. Enfin, même si ce sont aussi des rongeurs, le cobaye et la gerbille sont des animaux qui préfèrent vivre en groupe ! Ce qui est bon pour le hamster ne l’est pas forcément pour les autres rongeurs.

3

Alors que tu es en route avec tes parents pour aller chercher une cage à ton hamster, tu hésites… Ne serait-il pas plus heureux s’il était libre dans la maison ?

Impossible de surveiller le hamster toute la journée pour voir s’il ne fait pas de bêtise ! Il risque d’aller mordiller des fils électriques, par exemple ! C’est donc très dangereux pour lui. Il faudra aussi veiller à ne pas lui marcher dessus par distraction ou être attentif au comportement du chien ou du chat à son égard ! Sans oublier les pipis et cacas qu’il déposera dans toute la maison et le risque qu’il fugue !

Ce n’est pas le fait de vivre dans une cage qui pourrait le rendre malheureux, mais plutôt l’aménagement de la cage. Il n’aura pas l’impression d’être enfermé s’il a de quoi s’occuper ! C’est aussi un animal qui n’a pas le même rythme de vie que nous, et donc l’enfermer dans sa cage la nuit sans activités n’est pas la solution idéale non plus.

4

Quelle cage vas-tu choisir pour ton hamster ?

Petit animal, petite cage ? Surtout pas ! Le hamster est un explorateur. Il a besoin d’un espace au sol assez grand pour bouger, d’une profonde litière pour creuser et il doit se sentir en sécurité. Les cages en plastique ou terrariums pour reptiles ne permettent pas une aération suffisante.

La solution idéale est une cage de 80 cm à 1 mètre de long par exemple, à deux ou plusieurs étages, chaque étage recouvrant presqu’entièrement la surface, avec de petites passerelles pour monter et descendre. Tu peux aussi aménager un étage sur une cage classique, mais en veillant à installer des branches et passerelles en bois, afin qu’il ne tombe pas ou se blesse. Tu peux choisir une cage qui comporte une partie inférieure en plexiglas, avec de petits trous d’aération, d’au moins 50 cm de hauteur, dans laquelle tu inséreras une très grosse couche de litière – pourquoi pas à la hauteur maximale !, et une partie supérieure à barreaux, dans laquelle tu lui installeras le nécessaire pour se nourrir, se reposer, et se dépenser ! Grâce à la partie en plexiglas, pas de risque de retrouver toute la litière en dehors de la cage.

Le hamster ne mordille vraiment les barreaux de sa cage que si son environnement n’est pas assez stimulant. Choisir une cage, c’est important, mais c’est encore plus important de bien l’aménager pour répondre à ses besoins !

Un hamster est un vrai sportif ! Tu peux donc lui prévoir une roue pour qu’il puisse courir dessus et donc se dépenser ! Celle-ci doit faire au moins 30 cm de diamètre, être fixée solidement, et surtout ne doit pas comporter de rayons car le hamster pourrait coincer ses pattes. On va plutôt choisir un modèle de roue pleine. Cependant, la roue doit être une possibilité d’activité parmi d’autres pour ton hamster. Il faut donc renouveler son enclos avec de nouveaux objets à ronger, cacher de la nourriture à différents endroits de la cage pour l’occuper. Enfin, tu peux prévoir du matériel pour qu’il puisse se faire un nid ou installer un abri avec une petite ouverture, et prévoir le nécessaire pour sa nourriture. Le papier doux non parfumé ni coloré, comme l’essuie-tout, peut lui servir à confectionner son nid. Il s’amusera aussi à le déchiqueter. Évite par contre l’ouate synthétique !

5

Ton hamster a l’air bien gourmand. Il n’arrête pas de manger tout ce que tu lui proposes !

Le régime alimentaire du hamster se compose de protéines animales et végétales. Le hamster n’est pas si gourmand que cela, mais plutôt malin ! En effet, il fait ses réserves de nourriture dans la cage. C’est ce qu’il ferait s’il était dans la nature. C’est son instinct de survie. Et sais-tu comment il les transporte ? Dans ses joues ! Il met en bouche une grande quantité de nourriture et va la déposer dans sa cachette ! Vérifie donc s’il n’y a pas de la nourriture stockée et peut-être moisie dans la cage. Il faudra alors l’enlever.

Comment nourrir ton hamster ? Tu peux remplir un petit plat chaque jour avec un mélange complet spécifique. Tu peux cacher des grains dans sa litière, cela va beaucoup l’occuper de les chercher ! Il doit toujours avoir du foin à sa disposition. Donne-lui de temps en temps un petit morceau de légume (carotte, concombre, courgette), voire même quelques pâquerettes du jardin, il va se régaler ! Ne donne de petit morceau de fruit que rarement, en évitant les fruits à noyau et les fruits exotiques.

Il faut éviter de lui donner de la nourriture grasse et sucrée, comme le chocolat, les chips, les chiques, mais aussi les friandises en bâtonnets que l’on vend dans les magasins.

Pour l’eau, l’idéal est d’accrocher un biberon à sa cage. Il a ainsi une eau fraîche et toujours propre, en libre service, que tu changes tous les jours.

6

Où vas-tu placer la cage de ton hamster ?

Le hamster est un animal nocturne : pendant que nous dormons, lui est en pleine forme pour ses activités ! Est-ce un animal adapté pour un enfant puisqu’il n’a pas le même rythme ? Oui et non… Pendant la semaine, tu vas à l’école durant la journée. Ton hamster ne s’ennuie donc pas puisqu’il dort profondément. Lorsque tu rentres de l’école, c’est le début de la soirée et donc le moment de l’observer. Une fois que tu vas te coucher, tu peux le laisser jouer dans sa cage avec ses différents accessoires (un bâton en bois à ronger, un petit tuyau à traverser, une roue, de la nourriture cachée…).

Il est important de placer sa cage dans un endroit calme et plutôt sombre à l’abri du soleil et des courants d’air, idéalement contre un mur et légèrement surélevée. Il pourra aussi se réfugier pendant la journée dans son abri. Avant d’adopter un hamster, il faut se demander où on va installer sa cage. Dans ta chambre ? Il se reposera tranquillement pendant que tu seras à l’école, mais il risque de te réveiller la nuit ! Dans le salon ? Encore faut-il qu’il ne soit pas dérangé pendant la journée par un membre de la famille, la télévision ou un autre animal (un chat par exemple). Tu peux déménager sa cage en fonction du moment de la journée, mais cela peut être une source de stress pour lui.

Tu dois apprendre à respecter le rythme de vie de ton hamster quand tu es en congé par exemple ou le week-end. Tu n’aimerais pas qu’on te réveille pendant la nuit pour jouer ? Si tu ennuies le hamster lorsqu’il se repose, il risque de te mordre.

7

Tu as envie de faire plaisir à ton hamster… Tu tiens beaucoup à lui et tu espères qu’il se sent bien chez toi !

Que fait un hamster dans la nature ? Il dort la journée et se dépense le soir, mais encore ? Il aime courir, gratter, fouiller, ronger, et creuser des galeries pour arriver à son nid ! C’est un animal très curieux, qui adore explorer son territoire. Tu peux donc lui créer un espace de jeux avec des accessoires en bois, des petits ponts, des tunnels en carton, des petits morceaux de nourriture cachés dans du papier, du foin… dans lequel tu le déposeras, sous surveillance, pendant deux ou trois heures par exemple, avant de le remettre dans sa cage, au moment où tu vas te coucher.

Puisque le hamster est un animal nocturne, il lui faudra donc d’autres occupations lorsque tu le remettras dans sa cage, pour qu’il continue à s’occuper pendant la nuit. N’oublie pas de lui mettre de la nourriture ! Si tu as une très grande maison, tu peux lui construire une très grande cage à ton hamster, qui lui servira d’abri et d’espace de jeux.

Si ton hamster est plutôt peureux, offre-lui davantage d’occupation dans sa cage et ne lui installe pas une aire de jeux. Difficile de savoir si ton hamster a envie d’aller dans son aire de jeux… Tu peux demander à tes parents de relier la cage à son aire de jeux par un tunnel par exemple (dont l’ouverture n’est possible que lorsque quelqu’un est présent pour surveiller). Ainsi, ton hamster choisit ou non d’aller s’occuper dans son espace de jeux, comme toi tu décides d’aller jouer dehors ou dans ta chambre par exemple !

Enfin, le hamster n’aime pas beaucoup les caresses. Tu peux le prendre délicatement et le caresser lorsque tu le sors de sa cage pour le mettre sur son terrain de jeu par exemple, mais n’oublie pas que ce n’est pas un besoin pour lui. Dans la nature, le hamster est une proie pour de nombreux prédateurs. Il prend donc rapidement la fuite ! Le hamster est aussi un animal de petite taille avec des os fragiles ; il faut donc le porter délicatement dans la paume de la main ou dans une petite boîte retournée. On peut le prendre par le haut, nos doigts délicatement posés sous son ventre, surtout pas par la peau du cou.

Après l’adoption, il faut lui laisser quelques jours pour s’adapter à son nouvel environnement. Sois patient et ne le manipule pas trop. Il a aussi été très stressé par le transport.
De façon générale, il faut éviter aussi à ton petit frère ou à ta petite sœur de le prendre, ou à tous tes amis. Il va avoir très peur ! Les très jeunes enfants ne sont pas toujours délicats avec les animaux. Il ne faut pas les laisser seuls avec eux sans surveillance !

8

Comment comptes-tu soigner ton hamster pour qu’il soit propre ?

Le hamster est un animal très propre qui fait sa toilette régulièrement. Il ne faut pas le baigner, car il n’est pas habitué à l’eau. Il apprécie par contre les bains de sable. Tu peux acheter ce sable en animalerie et lui en mettre dans un petit bac. Comme il se dépense beaucoup, il n’est pas nécessaire de couper ses griffes. Il les use lors de ses activités, mais tu peux aussi placer des pierres plates sur le sol de sa cage.

Prendre soin de ton hamster, c’est surtout prendre soin de son habitat : changer son eau et sa nourriture tous les jours, chercher et enlever les dépôts de nourriture deux fois par semaine et changer la litière là où il a fait ses besoins. La litière doit être changée et la cage nettoyée environ une fois par mois, idéalement le soir, lorsque le hamster est bien réveillé, et pourquoi pas lorsqu’il est dans son aire de jeux ! Tu peux conserver une partie de la litière propre et la remettre après le nettoyage de la cage, car le hamster laisse des empreintes olfactives dans son milieu de vie qui le rassurent.

Pour la litière, il est conseillé d’utiliser le lin ou le chanvre, des plantes qui ont été séchées, ou la sciure de bois. Ce sont des fibres naturelles. Il faut éviter les parfums pour la cage. Ton hamster a un odorat très développé, et cela va beaucoup le déranger. Ce n’est pas bon non plus pour sa santé.

Enfin, prendre soin de ton hamster, c’est l’observer pour t’assurer qu’il est en bonne santé. Un changement de comportement, une perte de poils, des yeux rouges… Parles-en à tes parents et prenez contact avec votre vétérinaire.

9

Le hamster est un rongeur. Comment prendre soin de ses dents qui poussent ?

Contrairement aux nôtres, les dents du hamster poussent durant toute sa vie. Et donc, s’il ne les use pas, elles risquent de le blesser et de l’empêcher de manger. Il faut alors aller chez le vétérinaire pour qu’il lui coupe ! Rassure-toi, cela ne lui fait pas mal car ses dents ne sont pas comme les nôtres.

L’idéal est donc de lui offrir de quoi ronger ! C’est aussi une occupation pour lui, comme le chien qui aime mastiquer. Des branches de noisetier, de hêtre ou d’arbres fruitiers, dans sa cage ou dans son aire de jeux, c’est parfait ! Le hamster est un rongeur, mais attention, tous les rongeurs n’ont pas le même comportement. Comme nous l’avons vu, le hamster est par exemple un animal solitaire. Le rat, qui est aussi un rongeur, vit plutôt en groupe.

10

1er juillet : c'est les vacances ! Ta famille et toi partez 15 jours à la mer !

Comme nous l’avons vu, prendre soin de ton hamster, c’est changer son eau, sa litière et nettoyer sa cage. C’est aussi lui donner de la nourriture tous les jours et éviter qu’il ne fasse des réserves qui risquent de pourrir dans sa cage… Le plus important, c’est qu’il puisse s’occuper et faire ses activités (courir, fouiller, ronger…). Tes parents et toi pouvez donc confier votre hamster à une personne digne de confiance. N’oubliez pas de lui donner quelques informations sur le comportement du hamster, notamment qu’il faut le laisser dormir pendant la journée !

Ton hamster a besoin que son environnement soit toujours renouvelé (des branches d’arbres à ronger, de la nourriture à trouver, un tuyau à traverser…). Si tu lui laisses une grande réserve de nourriture, il risque de choisir ce qu’il préfère, et de laisser le reste… Il n’aura alors pas un régime équilibré. Un peu comme toi, lorsque tu ne veux manger que les frites et pas les légumes 

L’emmener en vacances est une source de stress pour lui (le changement de lieu et le transport). Avant d’adopter ton hamster, il est donc important de voir sur qui tu pourras compter pour s’en occuper lorsque tu partiras en vacances ! Et n’oublie pas de lui donner l’adresse de ton vétérinaire si besoin !